Les compétences managériales

Aux premiers rangs de ces compétences managériales, nous plaçons les compétences sociales et le leadership. Désignées par nombre de leurs avatars, comme la compétence relationnelle, l’intelligence émotionnelle, l’éthique, le charisme, la capacité à entrainer des personnes, à développer une vision, à donner du sens et à l’exprimer, elles sont à la racine du management des personnes.

Ainsi orienté, le management est un art de la circonstance ; pas une expertise. Plus qu’un savoir-faire c’est un savoir-agir très dépendant de la situation, qui sollicite les talents cognitifs et relationnels du Manager. Tout est dans le « recul sur soi », qui permettra d’évaluer le potentiel de la situation avec courage et discernement, sans les automatismes comportementaux personnels qui polluent et complexifient si souvent les relations.

"Le savoir-agir s’installe naturellement par l’expérimentation individuelle et la répétition…"

Pour l’analyse des situations, nous nous appuyons sur des références éprouvées, actualisées, diffusées par les têtes de file des meilleures universités ou écoles de management (Yale, Harvard, McGill…) et sur les ressources des techniques cognitives et comportementales. Elles sont choisies pour leur efficacité concrète, immédiatement observable dans la vie de tous les jours.